top of page

Le fonctionnement des congés payés

Dernière mise à jour : 25 janv. 2023


DÉFINITION, MODALITÉS & MISE EN PLACE


Les congés payés sont des jours que les salariés vont cumuler chaque mois. Ils vont pouvoir poser ces jours pour prendre des vacances, sans perdre de salaire.


Tous les salariés ont droit aux congés payés, quel que soit leur contrat de travail : CDI, CDD ou contrat d’apprentissage et leur temps de travail : temps plein ou temps partiel.


Les salariés ne sont pas rémunérés pendant leurs congés payés, mais ils perçoivent une indemnité de congés payés.



COMMENT S’ACQUIÈRENT LES CONGÉS PAYÉS ?

LA PÉRIODE D’ACQUISITION DES CONGÉS PAYÉS


Les congés payés s’acquièrent sur une période de référence, appelée « période d’acquisition des congés payés ». Cette période est fixée entre le 1er juin de l’année en cours et le 31 mai de l’année suivante.


A savoir : initialement les congés payés devaient permettre aux salariés d’avoir du temps pour les loisirs, notamment l’été. Cela explique qu’une majorité du fonctionnement des congés payés tourne autour de la période de l’été.


Le mode de calcul des congés payés peut être différent d’une entreprise à l’autre ; soit l’entreprise fonctionne en jours ouvrés soit en jours ouvrables.



Fonctionnement en jours ouvrables :


Les entreprises qui fonctionnent en jours ouvrables, décomptent 6 jours par semaine, du lundi au samedi.


Par exemple, si un salarié souhaite prendre 1 semaine de vacances, l’entreprise va lui décompter 6 jours de congés payés.


Pour les entreprises fonctionnant en jours ouvrables, les salariés acquièrent chaque mois entre le 1er juin de l’année en cours et le 31 mai de l’année suivante 2,5 jours de congés payés.


Pour une année complète de travail, le salarié acquière 30 jours de congés payés, soit 5 semaines.



Fonctionnement en jours ouvrés :


Les entreprises qui fonctionnent en jours ouvrés, décomptent 5 jours par semaine, du lundi au vendredi.


Par exemple, si un salarié souhaite prendre 1 semaine de vacances, l’entreprise va lui décompter 5 jours de congés payés.


Pour les entreprises fonctionnant en jours ouvrés, les salariés acquièrent chaque mois entre le 1er juin de l’année en cours et le 31 mai de l’année suivante 2,08 jours de congés payés.


Pour une année complète de travail, le salarié acquière 25 jours de congés payés, soit 5 semaines.


Nous remarquons que peu importe le mode de calcul, les salariés ont les mêmes droits et bénéficient de 5 semaines de congés payés dans l’année.



OÙ RETROUVER L’INFORMATION SUR LA FICHE DE PAIE ?


Vous pouvez retrouver le nombre de congés que vous êtes en train d’acquérir sur votre fiche de paie sur la ligne « C.P. N », colonne « Restants ».




COMMENT LES CONGÉS PAYÉS SE PRENNENT-ILS ?

LA PÉRIODE DE PRISE DES CONGÉS PAYÉS


Les congés payés se prennent pendant la « période de prise des congés payés » qui est fixée entre le 1er mai de l’année en cours et le 30 avril de l’année suivante. A titre d’exemple : Vous pouvez poser vos congés payés que vous avez acquis pendant votre dernière période d’acquisition des congés payés (1er juin 2021 au 31 mai 2022) pendant votre période de prise des congés payés qui est fixée entre 1er mai 2022 et le 30 avril 2023.




La période d’été :


Entre le 1er mai et le 31 octobre, le salarié doit obligatoirement prendre entre 2 et 4 semaines de congés payés. Le congé minimum de 2 semaine doit être pris en continu, il ne peut pas être fractionné.


Le reste des congés payés doit ensuite être pris entre le 1er novembre et le 30 avril de l’année suivante.



OÙ RETROUVER L’INFORMATION SUR LA FICHE DE PAIE ?


Pour savoir combien de congés vous pouvez poser pendant votre période de prise de congés (1er mai 2022 au 30 avril 2023), vous devez regarder sur la ligne « C.P. N-1 », colonne « Restant ».

Dans cet exemple, il vous reste encore 6 congés payés à prendre avant le 30 avril 2023.



LES JOURS DE CONGÉS PAYÉS RESTANTS AU 31 MAI


S’il vous reste des congés acquis au titre de la période du 1er juin 2021 au 31 mai 2022, vous devez les prendre avant le 31 mai 2023. Il est possible de les reporter sur la prochaine période, à condition que vous ayez l’accord de votre employeur. En principe, les congés payés qui ne sont pas pris sont perdus et non payés.



LES DIFFÉRENTES SITUATIONS

Je n’ai plus de congés payés N-1, mais je souhaite en poser avant le 30 avril 2023, que puis-je faire ?


Il est possible que vous n’ayez plus de congés payés N-1 à poser d’ici le 30 avril 2023. Si vous souhaitez tout de même en poser, il existe plusieurs solutions à cette situation : - Vous demandez à votre employeur des congés par anticipation. Attention, dans ce cas-là, ces congés seront déduits de votre prochaine période de prise des congés (1er mai 2023-30 avril 2024). De plus l’employeur peut vous refuser ces congés. - Vous demandez à votre employeur des congés sans soldes. Durant ces congés vous ne serez pas rémunérés. Vous devez en plus avoir l’accord de votre employeur pour en poser.



Quand puis-je poser les congés payés que je suis actuellement en train d’acquérir ?


Vous êtes actuellement en période d’acquisition de congés payés depuis le 1er juin 2022 et ce jusqu’au 31 mai 2023. Vous pourrez commencer à poser vos congés payés acquis à partir du 1er mai 2023 jusqu’au 30 avril 2024.



Ai-je des jours de congés supplémentaires ?


Certaines conventions collectives donnent des jours de congés supplémentaires pour les différents événements familiaux : mariage, décès, naissance, etc.


Ces jours de congés événements familiaux sont listés dans votre convention collective.


Vous pouvez rechercher et accéder à votre convention collective sur le Code du Travail Numérique : https://code.travail.gouv.fr/outils/convention-collective



Télécharger la fiche méthode :
FICHE MÉTHODE - Les congés payés
.pdf
Télécharger PDF • 605KB



SOURCES :

Code du travail : Articles L3141-3 à L3141-7

Code du travail : Article L3141-10 et L3141-13

Code du travail : Article L3141-17 et L3141-18

Code du travail : Article R3141-4

0 commentaire

Comments


bottom of page