CORONAVIRUS - Le bénévolat pendant la crise sanitaire

Mise en place de la plateforme jeveuxaider.gouv.fr

Les associations (Restos du Cœur, le Secours populaire, la Banque alimentaire, Emmaüs, les Petits frères des pauvres…) ont fait savoir ces derniers jours qu’ils manquaient de bras en raison de la crise sanitaire provoquée par l’épidémie. 

Pour faire face tous ensemble à cette période, le Gouvernement a lancé la Réserve civique – Covid 19 : jeveuxaider.gouv.fr afin de mettre en relation les citoyens avec des bénéficiaires. 

Ainsi tous ceux qui le souhaitent peuvent s’engager et donner de leur temps. 

 Les jeunes en service civique et en service national obligatoire sont visés en priorité par la plateforme, mais “tous les Français de moins de 70 ans” peuvent s’inscrire, a indiqué à l’AFP Gabriel Attal.

Mobilisation autour de 4 missions principales

Cette nouvelle plateforme permet aux structures (associations, CCAS, MDPH, collectivités, opérateurs publics, etc) de signaler leurs besoins de renforts autour de 4 missions : 

  • Aide alimentaire et d’urgence 
  • La garde exceptionnelle d’enfants de soignants ou d’une structure de l’Aide Sociale à l’Enfance 
  • Lien avec les personnes fragiles isolées : personnes âgées, malades ou en situation de handicap 
  • Solidarité de proximité : courses de produits essentiels pour les voisins 

Toutes les missions disponibles sont consultables dans la rubrique “Trouver une mission”. Le nombre de volontaires recherchés, le nombre de places restantes, le domaine d’action, l’objectif et la description de la mission sont mentionnés. Il suffit de s’inscrire en renseignant identité et coordonnées. 

En tant que bénévoles, plusieurs règles sont à respecter : la distance d’un mètre entre les bénéficiaires et le bénévole ainsi que les gestes barrières. En cas de doute d’infection, il faut rester chez soi et informer le plus rapidement possible l’association. 

 

Seconde plateforme de solidarité : enpremiereligne.fr

Une autre plateforme a vu le jour : enpremiereligne.fr. Il s’agit d’un réseau d’entraide dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19. 

Cette plateforme est dédiée aux personnes en première ligne qui ont besoin d’aide (garde d’enfant, courses), et aux personnes à risque. Ce site va mettre en relation les personnes pouvant apporter leur aide et les bénéficiaires 

Soutien de la Protection Civile

De plus, les équipes de la Protection Civile se mobilisent également sur tous le territoire. Actuellement plus de 2 500 bénévoles sont mobilisés et engagés dans 60 départements sur le territoire métropolitain et ultramarin. 

Leurs missions sont diverses et nécessitent de prendre de nombreuses précautions.  

Est-ce qu'un salarié en chômage partiel peut faire du bénévolat ?

Oui un salarié en situation de chômage partiel peut réaliser une activité en bénévolat.  

Attention ! Dans le contexte de crise sanitaire actuelle, les activités et déplacements sont encadrés. L’activité en bénévolat doit donc être nécessaire à la Nation 

Le bénévole doit remplir l’attestation de déplacement dérogatoire et cocher la dernière case : Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative. 

Forte mobilisation des Français

Entre aide aux devoirs, aux courses, à la garde exceptionnelle d’enfants pour toutes les personnes dans le besoin, le gouvernement appel à la solidarité des Français face à la crise du Covid-19; 

Des milliers de français sont au rendez- vous la plateforme  enpremiereligne.fr , compte déjà plus de 76 000 volontaires, et 97,40% des demandes d’aide ont été résolues 

Ces chiffres sont encourageants, continuons à être unis et mobilisés ! 

Sources

Mis en ligne le 01-04-2020