CONFINEMENT : La prise de parole d'Emmanuel Macron - 24.11.2020

Un état des lieux de la situation sanitaire en France

Le constat est là, la seconde vague de l’épidémie de covid-19 est passée selon les mots du Président de la République. Le nombre de cas positifs par jour est en forte diminution, et le nombre de personnes hospitalisées ou entrant en réanimation diminue également.

Cela est une bonne nouvelle mais nous ne sommes pas au seuil des 5 000 cas par jours décrété par le Président lors de sa dernière allocution.

De fait, le confinement doit encore se maintenir. L’objectif est de s’assurer que :

      • les autres soins médicaux peuvent se faire (pas de déprogrammation ou report)
      • les personnes malades du covid auront un suivi sur le long terme (aspect physique et psychologique)
      • les enfants et les personnes victimes de violences sont protégés

Le calendrier

Le Président a détaillé un calendrier en trois étapes :

      • A partir du 28 novembre 2020, 00h00 : on conserve le système de l’attestation et du confinement.
        • Les déplacements pour promenade et sport sont autorisés à 20 km et pour une durée de 3 heures maximum
        • Réouverture de tous les magasins jusqu’à 21h
        • Autorisation des services à domicile jusqu’à 21h
        • Autorisations des activités extra-scolaire en plein air 
        • Autorisation des cultes, dans la limite de 30 personnes maximum
      • A partir du 15 décembre 2020 : si le nombre de contaminations diminue encore :
        • Levé du confinement – plus besoin de présenter une attestation
        • Autorisation des activités extra-scolaires en salle pour les enfants
        • Réouverture des théâtres, cinémas, musées
        • Les limitations :
          • Pas de grands rassemblements
          • Pas d’ouverture des parcs expo ou parcs d’attraction
          • Pas d’ouverture des bars, restaurants et discothèques
        • Instauration d’un couvre-feu national de 21h à 7h du matin
      • A partir du 20 janvier 2021 et avec le recul sur l’impact des fêtes de fin d’année, si le nombre de cas est inférieur à 5 000 par jours :
        • Réouverture des salles des sport
        • Réouverture des bars et des restaurant
        • Réouverture des lycées à 100%
        • Réouverture des universités et lieu d’études supérieur à partir du 3 février 2021

En ce qui concerne les stations de ski, ils ne pourront pas ouvrir pour la fin d’année. Une consultation est prévue pour prévoir une réouverture mi janvier.

Le vaccin

Le Président a indiqué un processus qui permettra de s’assurer de la fiabilité de la vaccination à venir :

      • S’assurer de la sécurité sanitaire lié au vaccin : ils devront bien être validés par la Haute Autorité de la santé
      • Sécuriser le nombre de doses à l’échelle de l’Union Européenne : distribution au pro rata de la population des pays membres
      • Mettre en place un campagne de vaccination en suivant les recommandations de la Haute Autorité de la Santé sur la priorisation des vaccinations : le vaccin ne sera pas obligatoire

Le Président remet en avant l’importance de prévenir au travers des gestes barrières, tester pour limiter les risques de contagion, et isoler.

De mesures de contrôle de l’isolement des personnes positives sera mis en place – certainement de la même façon que les contrôles des arrêts de travail en place actuellement via l’assurance maladie.

Les nouvelles mesures économiques

Le plan de sauvegarde de l’économie de 100 milliards d’euros est bien en place avec déjà plusieurs mesures :

      • le chômage partiel 
      • les aides sociales et leur prolongation  : notamment pour les jeunes bénéficiaires de la CAF ou les familles
      • les prêts garantis par l’Etat 
      • le report des charges 
      • le fonds de solidarité pouvant aller jusqu’à 10 000€

De nouvelles mesures sont à venir (nous vous tiendrons informé dès que les publications au Journal Officiel auront lieu) :

      • Pour les restaurants, les bars et les boîtes de nuit : ils pourront demander, si cela est plus favorable que l’aide de 10 000€, un versement de 20% du chiffre d’affaires réalisé l’an passé, et ce jusqu’au 20 janvier 2021 pour la réouverture

Les saisonniers, jeunes et précaires peuvent se rapprocher du site : 1jeune1solution.fr

Le Président a rappelé que nous apprenons des toutes les crises et que des évolutions, notamment sur l’aspect administratif du pays, seront à prévoir.

Nous vous présenterons l’ensemble des mesures concrètes dès qu’elles seront publiées !

Mis en ligne le 25-11-2020