Comment faire de sa rentrée professionnelle une bonne rentrée?

Avoir un état d'esprit positif

De bonnes performances passent certes par un fort potentiel mais également (et généralement surtout) par un fort mental. Résistance au stress, à l’échec, détermination sont autant d’éléments prouvant la force mentale d’une personne. Ainsi, penser à sa rentrée de façon négative va entraîner une spirale négative engendrant un manque de motivation, un mal-être donc une baisse d’efficacité ce qui entraîne une baisse de motivation et ainsi de suite.

Petit “tips”, faire sa rentrée un mardi plutôt qu’un lundi. En effet, la semaine passera plus vite et évite le coup de blues du lundi.

Pour rentrer dans un état d’esprit positif, il ne faut pas non plus hésiter à faire le ménage sur son bureau (un lien de travail rangé est favorable à la concentration), à faire le plein de vitamines en mangeant des fruits et des légumes, en bref, adopter un environnement sain.

Globalement il faut éviter et éliminer au mieux possible le stress.

S'organiser

“Rien ne sert de courir, il faut partir à point” comme l’a écrit Jean de La Fontaine. A son retour de vacances, il est tentant de traiter le maximum de dossier pour combler le retard prit pendant les vacances. L’essentiel est de savoir prioriser ses tâches. Bien évidemment, certaines sont essentielles et doivent être traitées en priorité mais il ne faut pas hésiter à traiter le plus agréable pour s’aider à se remettre dans le bain. Il faut dès le début prendre de bonnes habitudes pour ne pas s’épuiser inutilement trop tôt et ne pas pouvoir endurer toute la nouvelle période de travail se présentant.

Petit “tips”, réaliser une “to-do list” peut vraiment être une aide dans l’organisation de ses tâches.

Se poser les bonnes questions

Réfléchir… Voilà quelque chose qui peut faire sourire mais ce n’est pas forcément le plus aisé. Pourtant, c’est une action souvent bénéfique quant à ses choix et ses orientations. Se retrouver seul avec soi-même permet de se questionner sur ses réelles motivations, ses vrais objectifs, ses envies etc… Le tout pour parfaitement définir son projet professionnel et savoir si tel ou tel poste est fait pour nous ou non et ainsi savoir où et comment s’épanouir.

Petit “tips”, ne pas hésiter à s’isoler un instant (un après-midi par exemple) et se questionner, seul, sans intervention extérieure pour être sincère avec soi.

Mis en ligne le 20-08-2019