Bonnes et mauvaises pratiques autour du CV

Les éléments que vous devez présenter

Un CV a pour objectif de présenter votre parcours, vos formations et vos diplômes. D’une façon logique, nous retrouvons donc ces catégories dans tous les CV. Cependant, afin de vous démarquer, n’oubliez pas de réaliser une accroche à votre CV pour mettre en avant votre projet :

      • Recherchez vous une alternance ? un stage ? un emploi ?
      • Quel est le poste de vos rêves ?
      • Quel type de contrat convoitez-vous (CDI, CDD, Mission, Apprentissage, Etudiant …) ?

Cet élément permet d’attirer l’attention du recruteur. Attention de fait à le personnaliser pour chaque candidature et par entreprise (notamment sur l’intitulé du poste).

Retenez l’idée que pour une candidature, nous conseillons de faire un CV propre. Vous l’adaptez à l’entreprise visée qui n’attendra pas les mêmes pré-requis, compétences, savoir-être, etc.

Vous pouvez également préciser les compétences techniques que vous avez acquises ou qui sont en cours d’acquisition pour les profils plus juniors.

La mention des loisirs est secondaire puisqu’elle servira de porte d’entrée lors de vos échanges pendant l’éventuel entretien en face à face, et de fait, créer du lien avec votre recruteur et lui permettre de vous projeter dans l’équipe.

Les informations personnelles du CV

L’ensemble des données présentent sur le CV peuvent être plus ou moins confidentielles.

Petit point pour revoir les bases : qu’est-ce qu’une donnée personnelle ?

Une donnée personnelle est une donnée qui permet d’identifier, ou de rendre identifiable une personne physique.

L’identification peut se faire de deux manières :

      • Directe : Nom et prénom
      • Indirecte : Un matricule dans l’entreprise, une plaque d’immatriculation

Et elle peut être effectuée grâce à :

      • Une donnée: ex : un nom
      • Un ensemble de données : ex : la dernière salariée arrivée au service marketing

Les plus rencontrées sont :

      • Nom prénom, adresse postale
      • Numéro d’identification
      • Données de localisation
      • Identifiant en ligne
      • Éléments spécifiques propres à l’identité physique, physiologique, génétique, psychique, économique, culturelle ou sociale

Vous devez donc faire attention aux données que vous indiquez sur votre CV. Une entreprise dans laquelle vous candidatez ou un site sur lequel vous enregistrez votre CV peut conserver votre CV, uniquement avec votre autorisation, pendant 2 ans à des fins de recrutement ultérieur. Autrement, vous pouvez faire valoir votre droit à l’oubli et demander la destruction de vos informations.

Attention : lorsque vous mettez votre CV en ligne sur les réseaux sociaux (Linkedin, Twitter, Facebook …) pensez à effacer vos données trop personnelles (adresse, téléphone, date de naissance, situation maritale…). Cela n’empêchera pas un recruteur à entrer en contact avec vous mais vous protégera de divers méfaits (usurpation d’identité, vol au domicile, ou autre).

Nos petits conseils

La photo :

La photo sur le CV n’est pas un élément obligatoire. Cependant une photo de vous permettra au recruteur de vous identifier et de vous “personnifier” derrière les lignes de votre CV !

Pensez donc à réaliser une photo professionnelle. On évite les photos avec des filtres des réseaux sociaux, les photos de vacances, mal-cadrées ou trop retouchées. Pensez au fait que ce sera la première image que votre futur employeur potentiel aura en tête.

L’adresse mail :

Votre adresse mail permet au recruteur de vous contacter. Pensez à avoir une adresse mail professionnelle, sur laquelle vous êtes certains de recevoir le mail et sur laquelle vous allez régulièrement.  Evitez les adresses trop anciennes ou trop fantaisistes

Les langues :

Il est important de faire une auto-évaluation de votre niveau linguistique. Vous pouvez également indiquer si vous avez un diplôme reconnu : Bachillerato, TOEIC, TOEFL, ou autre. Cela est nécessaire si vous candidatez sur des postes avec une maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères.

Les logiciels :

Certains profils demandent la maîtrise ou la connaissance a minima d’un certain nombre de logiciels. Soyez honnête dans votre auto-évaluation car un recruteur pourrait vous faire passer un test et vous mettre en difficulté.

Les “soft-skills” :

C’est vos petits plus à vous ! Votre personnalité, votre caractère : dynamisme, polyvalence, calme, ou tout autre qualificatif. N’hésitez pas à les utiliser pour personnaliser votre profil.

Les couleurs de votre CV :

Selon les secteurs ou votre activité, il peut y avoir des codes couleurs plus favorables.

Par exemple :

      • Rouge : davantage utilisé pour les postes à responsabilité (attention à ne pas trop en user)
      • Rose : attention à garder un côté sérieux et limiter l’effet ‘Barbie’
      • Bleu : c’est la couleur de l’action qui fonctionne avec tous les secteurs
      • Jaune : partage de la joie et de la positivité (attention à ne pas trop en user)
      • Vert : pour les fonctions avec une sensibilité à l’écologie ou des fonctions d’ingénieurs, architectes etc.

Le petit plus : varier les couleurs avec plusieurs nuances pour éviter un effet bloc !

La clef pour réussir :

Soyez organisé ! Avec un CV par candidature, enregistré dans un dossier nommé et avec le bon nom ! Vous serez alors certain de ne pas envoyer le mauvais fichier à l’entreprise de vos rêves …
Vous pouvez également vous créer un fichier de suivi de vos candidatures via excel ou trello ou tout autre organisateur en ligne ou non ! Chacun sa méthode !

Mis en ligne le 24-06-2020